MALADIES INFANTILES : LES OREILLONS

MALADIES INFANTILES :  LES OREILLONS

Deuxième maladie qui touche principalement les jeunes enfants, les oreillons ont, à l'instar de la rougeole, presque disparu de notre vocabulaire. Et pour cause, la couverture vaccinale a permis, non pas d'éradiquer, mais de mettre en sommeil cette maladie, qui peut avoir des conséquences sérieuses. Mais devant la méfiance des parents vis-à-vis des vaccins, il est bon de rappeler ce que sont les oreillons, quels sont les symptômes de cette maladie, le traitement et les complications.

Les oreillons, c'est quoi ?

Les oreillons proviennent d'un virus, plus précisément, un paramyxovirus. Il touche principalement les enfants, mais peut aussi être contracté par des adultes.

C'est une maladie extrêmement contagieusependant une semaine avant les symptômes, et encore une semaine après. 

Elle se transmet par voies respiratoires, par les gouttelettes de salive.

Bonne nouvelle, cette maladie ne s'attrape qu'une seule fois.

Quels sont les symptômes des oreillons ?

Les oreillons s'attaquent aux glandes, et plus particulièrement aux glandes parotides, qui sont tout simplement les glandes salivaires principales.

Ainsi, lors de l'infection, ces glandes gonflent dans la majorité des cas, et sont particulièrement douloureuses. D'ailleurs, c'est pour cela que nos grand-mères mettaient une écharpe en dessous du cou jusqu'au haut de la tête, pour soutenir ces glandes afin que la douleur soit plus supportable. Cela avait pour conséquence de transformer l'enfant en œuf de Pâques.

Les autres symptômes sont plus classiques : forte fièvre (supérieure à 38 degrés), perte d'appétit et difficultés à avaler, grosse fatigue, maux de tête, mal aux oreilles...

Notons qu'il existe une différence notable d'un des symptômes, entre les jeunes enfants et les ados/jeunes adultes. Nous verrons cela plus bas.

Les complications des oreillons

Comme toutes les maladies, et en particulier les maladies infantiles, les oreillons peuvent entraîner des complications plus ou moins graves, et qui varient selon l'âge.

Ainsi, pour les enfants et adultes, il y a des risques de :

  • Méningite. Fort heureusement, elle n'est pas mortelle dans la plupart des cas et se guérit bien.

  • D’encéphalites. Plus rares, mais aussi, malheureusement, un peu plus létales.

Pour les ados et les jeunes adultes masculins, il existe d'autres complications. Nous l'avons vu, le virus des oreillons s'attaque aux glandes. Or, les testicules sont des glandes, et cette maladie à un âge plus avancé, peut provoquer dans la moitié des casl’inflammation des testicules. Problème, celle-ci peut rendre stérile.

Les oreillons peuvent aussi déclencher, dans des cas plus rares, une pancréatite.

Enfin, chez la femme enceinte, elle peut entraîner une fausse couche lors du premier trimestre de grossesse.

Notons qu'il y a peu de temps, à cause d'une vaccination insuffisante, il y a eu, en France, des foyers épidémiques dans les internats et clubs sportifs.

Traitement des oreillons :

Là encore, comme toutes les maladies infantiles, il n'y a pas de traitement à proprement parler. On soigne les symptômes et on attend que ça passe.

Les seules choses à faire sont d'avoir une bonne hygiène afin de limiter au mieux la contamination, et le vaccin ROR, qui doit être injecté dans les premières années de la vie de bébé.

www.promocouches.eu

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Code de type